Des murs chargés d'histoire

Historique du château Historique du château

En l’an de grâce 1573, le Sieur Antoine d’Erlach et son frère Borckhardt font ériger une Maison Blanche, à l’écart de la petite bourgade d’Yvorne.

En l’an de disgrâce 1584, un épouvantable éboulement ravage tout sur son passage, contraignant bon nombre d’habitants à l’exode afin de fuir l’indigence. Gravement endommagée, la Maison Blanche est réhabilitée en 1609, à l’abri de murs consolidés et d’une nouvelle charpente.

Cent cinquante années plus tard, la demeure est acquise par Frédéric Würstenberger, alors gouverneur d’Aigle, la petite ville voisine. Elle reste dans sa famille jusqu’à la fin du XVIIIème siècle. Une centaine d’années s’écoulent encore et le lieu est rebaptisé Château Maison Blanche, en raison de l’adjonction d’un donjon et d’un clocheton.

En 1974, nouvel événement fâcheux : un incendie met à mal le toit et la charpente. Comme dans la chanson, on reconstruit plus beau qu’avant. En ce début de XXIème siècle, le Château Maison Blanche entièrement rénové a toujours fière allure.

Grâce à d’importantes réfections intérieures, les murs et boiseries chargés d’histoire se prêtent idéalement à la nouvelle affectation: l’art de vivre et le bon goût.